Sortie au château de Breteuil


Le 16 juin 2017, à 8h45, avec les 5e3, nous sommes allés au château de Breteuil en car. Ce château de quatre siècles se trouve dans la vallée de Chevreuse. Son propriétaire est Henri-François de Breteuil.

e

e

e

e

D’abord, nous avons vu trois scènes, avec des jeux de lumières et du son, qui représentaient des contes de Charles Perrault (1628-1703) : « Les fées », « Le Chat Botté » et « Cendrillon ».

e

e

e

Ensuite, nous avons visité le château. La guide nous a montré comment allumer les bougies et les éteindre. On allumait un fil et on le mettait sur la bougie. Pour éteindre, on mettait le cône sur la bougie.

e

e

e

e

C’est une salle de bains de la fin du 19e siècle.

e

e

e

e

Louis XVI écrit une lettre pour arrêter le cardinal de Rohan parce qu’il a acheté pour Marie-Antoinette un collier très cher, avec près de 650 diamants, mais sans l’autorisation du roi et de la reine.

e

e

e

e

Gabrielle Émilie de Breteuil (1706-1749) est la première femme de sciences française. Voltaire, écrivain français, a été son amant.

e

e

e

e

Nous avons vu la bibliothèque. C’est Louis XVIII qui est assis dans un fauteuil roulant parce qu’il ne pouvait pas marcher : il était gros. Il mangeait dix poulets pour un repas !

e

e

e

e

Dans le fumoir, Henri de Breteuil a réuni le prince de Galles et Léon Gambetta pour préparer un accord entre la France et l’Angleterre.

e

e

e

Marcel Proust est dans un lit à baldaquin avec des rideaux, dans une chambre d’ami. Il est né en 1871 et est mort en 1922 à cause d’une pneumonie. C’est un écrivain français.

Autrefois, on mettait de l’eau chaude dans une bouillotte et on mettait des braises dans une bassinoire pour réchauffer le lit.

e

e

e

e

e

Après nous sommes allés dans la cuisine. Il y avait des cuisiniers qui préparaient un festin.

e

e

e

e

À midi, nous avons mangé dans un parc à côté d’un colombier. L’après-midi, nous sommes allés dans une salle de château pour écouter Benjamin, un conteur. Il nous a raconté trois contes: « Les fées », « Le Petit Poucet » et « Barbe bleue ».

e

Interview imaginaire de Charles Perrault

Le journaliste : Bonjour M. Charles Perrault.
Charles Perrault : Bonjour.
Le journaliste : Où êtes-vous né ?
Charles Perrault : Je suis né à Paris.
Le journaliste : Quelle est votre date de naissance ?
Charles Perrault : Je suis né le 12 janvier 1628.
Le journaliste : Quels métiers exercez-vous ?
Charles Perrault : J’ai été avocat. Aujourd’hui, je suis écrivain et conseiller de Colbert, le principal ministre du roi Louis XIV.
Le journaliste : Est-ce que c’est vrai que vous aidez les écrivains ?
Charles Perrault : Oui, c’est vrai. J’ai demandé au roi de leur donner de l’argent.
Le journaliste : Vous pouvez me donner le titre de votre principal livre ?
Charles Perrault : Oui, bien sûr, il s’agit de Contes de ma mère l’Oye. Dans ce recueil vous pouvez lire huit contes : « La Belle au bois dormant », « Le Petit Chaperon rouge », « La Barbe bleue », « Le Chat botté », « Les Fées », « Cendrillon », « Riquet à la houppe » et « Le Petit Poucet ».
Le journaliste : Merci pour vos réponses. Au revoir.
Charles Perrault
: C’est moi qui vous remercie. Au revoir.
Les élèves de l’UPE2A